Marie- Hélène Roger
Tarassac 34390 Mons
Tel/ 04 67 97 22 75
 
- En hiver 1957, je vois le jour à Montpellier. Je rentre en 1980 aux Beaux Arts de cette ville. Pour financer mes études, j’ouvre dans le bas de ma maison, 28 bis rue St Ursule, une petite boutique de brocante appelée Scoubidou, j’en garderai le goût pour la récupération et les accumulations.
Au bout de 3 années d’études, je comprends que ma démarche artistique ne correspond pas avec la tendance des têtes pensantes qui dirigent les Beaux Arts Montpelliérains. Je quitte alors l’école et m’envole vers un univers moins conceptuel et plus ajusté à mes idées.
- En 1983, j’arrive à Paris et je deviens l’assistante du plasticien Jean Paul Quitchiner. Sa recherche artistique et ses performances nous conduisent à aménager l’intérieur des vitrines pour diverses boutiques. Du quartier Latin à Montparnasse, pendant un an nous avons passé des nuits à transformer les devantures.
- En 1984, je découvre l’univers du costume et des accessoires, je travaille pour divers spectacles qui m’emmèneront vers d’autres capitales, Londres et Bruxelles.
- En 1986, je travaille pour le spectacle et c’est dans l’atelier de création de costumes Velléda, rue Lafayette, Paris 10e, que j’ouvre, dans l’entrée de cette maison, une vitrine où j’expose mes créations et réalisations de masques. Parallèlement, j’expose mes peintures sur tissus au Bon Marché, à la Bastille et chez Velléda. (voir les virgules...)
- En 1989, fatiguée de la vie trépidante de la capitale je repars vivre plus sainement prés de Béziers, dans les Hauts Cantons Héraultais.
- En 1994, j’ouvre dans l’ancien atelier de mon grand père un lieu d’expo où les artistes locaux peuvent accrocher leurs œuvres, et j’expose aussi dans les régions voisines (Tarn, Aude, Gard, Aveyron, Var).
- En 2003, ma vie paisible bascule tragiquement après avoir assisté à l’assassinat de mon compagnon. Impuissante devant le blocage de la justice, je décide, révoltée, de me présenter comme conseillère municipale, et suis élue.
Pendant cette même année, l’association CCV voit le jour et j’en deviens présidente. Cette association a pour but de promouvoir les échanges culturels dans l’arrière pays.
- En 2005, après le remaniement du conseil municipal de la commune, je deviens adjointe aux festivités et à la culture.

    

 

World Map






All Art On Line .com


Advertising




José Galvan Gallery



Menu
Cliquez ici pour soumettre votre site dans l'annuaire de José Galvan

Annuaire Arts Montmartre



Cliquez ici pour accéder à notre Twitter

Notre page VK

Contacter le Webmaster


Carte du monde des Artistes de l'annuaire José Galvan

Sites récement ajoutés dans l'annuaire de José Galvan

Visiter l'exposition de José Galvan sur le site ArtsCad.com
Publicité


File Attachment Icon
T-46037.jpg